Cette année plusieurs classes de 6e participent à un projet qui les invite à découvrir, réfléchir et agir en tant qu’éco-citoyens ! En effet face à l’urgence climatique, il paraît essentiel que les enfants d’aujourd’hui aient conscience des défis écologiques qui seront les leurs dès demain.

La première étape de ce projet a été de se documenter sur la notion de déchet. Une des étapes de ce travail d’informations a été la visite organisée par Mme Saint-Macary et Mme Burren-Damour sur le site du SMICVAL à Saint-Denis de Pile.

Classe de 6°D

« En cette journée du 21 mars, les classes de 6e C et de 6e D ont passé une journée à Saint-Denis de Pile. Cette année, ces deux classes sont des classes éco-citoyennes. Le but de cette sortie était de nous sensibiliser au devenir de nos déchets.

En cette belle matinée ensoleillée, nous avons pris le bus pour nous rendre au SMICVAL. Arrivés sur le site, nous avons été divisés en deux groupes. Pendant que le premier groupe faisait des activités, le deuxième groupe visitait le centre de tri des déchets. Durant ces activités, nous avons appris que sans produit chimique nous pouvions réaliser des savons simplement avec de la glycérine naturelle, de l’huile d’amande douce ou de l’huile d’olive, de l’eau bouillante et des paillettes de savons de Marseille ; qu’avec des vieilles chaussettes, nous pouvions fabriquer des éponges et qu’avec de simples T-shirts usagés nous pouvions créer des sacs. Nous avons compris également que pour réaliser des yaourts à la poire, il est facile d’éviter l’utilisation des pesticides, du pétrole et du plastique.

Lors de la visite du centre de tri, nous avons pu constater qu’il était difficile d’écarter chaque déchet vu l’énorme quantité emmagasiné. Nous avons pu voir des petites boîtes, celles-ci sont installées sur le site afin d’accueillir des chauves-souris, ces petits mammifères sont là pour se nourrir de tous les insectes pouvant se trouver sur le site, notamment des moustiques.

Cette visite matinale terminée, nous avons pique-niqué, le but était bien évidemment de réaliser un pique-nique zéro-déchet.

En début d’après-midi, nous avons repris le bus pour aller au centre d’enfouissement des déchets de Lapouyade. Nous avons visité les serres de tomates, ce sont des écoserres©, les cultivateurs utilisent l’énergie produite par l’usine de traitement des déchets pour chauffer la production de tomates sans l’emploi de produits pesticides, ils utilisent le moins d’eau possible et mettent des filtres anti-insectes. Le zéro résidu de pesticide laisse des tomates saines à la consommation.

Nous sommes sur le retour, la journée a été très intéressante et enrichissante. Nous avons envie de faire maintenant encore plus attention à nos déchets afin d’aider à préserver notre planète. »

Compte-rendu rédigé par Maloïs Goudonnet, 6e D.