la Laïcité à la loupe chez les 6ème B

Les Élèves de 6ème B ont participé cette année au concours de la charte de la laïcité organisée par l’AMOPA. Malgré la mise en place du confinement et de l’école à distance, le projet a pu être terminé à temps.

Il leur était demandé de retranscrire la charte de la laïcité. Lors de la préparation de la cérémonie du 9 décembre, les élèves avaient déjà travaillé sur le sens de chaque article en les réécrivant avec leur propre mot et en réalisant un nuage de mots qui représentait pour eux la charte de la laïcité.

Début mars, les élèves ont d’abord réfléchi à comment mettre en scène le caractère précieux de la charte de la Laïcité dans nos établissements scolaires, ils se sont alors intéressés à l’art miniature. Après avoir réalisé des recherches sur l’art miniature, est venue l’idée de créer un musée miniature, (petit clin d’œil aussi à notre impossibilité actuellement de nous déplacer dans ses lieux de culture). Mme Robert leur professeur de Mathématiques a été sollicitée pour travailler sur les proportions et les volumes afin de créer un musée à la taille d’un playmobil.

Les élèves ont ensuite réalisé leurs mini-toiles à partir des articles réécrits au mois de Décembre.

Il ne restait plus qu’à accrocher les toiles et ouvrir le musée.

Bonne visite.

Mme Saint Macary

Les 4E ont fait un travail d’écriture de poèmes puis les ont mis en musique. Ecoutez le résultat !

Poème écrit puis mis en musique par Mattéo, Dimitri, Enzo et Andrieu.

Poème écrit puis mis en musique par : Laura, Amaya A., Léa, Yseline et Amaya R.

Poème écrit puis mis en musique par : Louis, Thomas, Joshua, Hugo, Naëtan et Enzo.

Poème écrit puis mis en musique par : Méline, Sasha, Axelle, Maissa et Nathan.

Poème écrit puis mis en musique par Soleya, Maya, Yacin et Simon.

Les 4e et les 3e accueillent des comédiennes et des comédiens du TNBA !

Du 23 février au 25 février, des comédiennes et des comédiens du TNBA (Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine) sont venu.e.s à la rencontre des élèves de 4e et de 3e du collège pour leur proposer des ateliers de mise en voix dans le cadre de leur cours de Français. A défaut de pouvoir aller au théâtre en soirée comme d’habitude, c’est le théâtre qui est venu à nous sur l’initiative de l’équipe de Lettres.

Deux élèves de 3e B vous racontent leur expérience. Je laisse donc la place à Nolan puis à Lenny qui ont accepté de raconter ce moment privilégié.

« Ce que j’ai ressenti du long de l’atelier était de la joie, de l’appréhension car j’avais peur de faire la mise en voix devant toute la classe, mais je ressentais parfois aussi de la tristesse car le texte était quand même assez dur émotionnellement, j’essayais de me raisonner à y aller mais la peur était plus forte que le courage, en tout cas j’ai quand même été fier de mes camarades qui ont eu le courage de faire cette mise en voix. En ce qui concerne la
comédienne qui a animé cette atelier, ce fut l’occasion de rencontrer une comédienne joyeuse, investie et qui adorait son métier. Malgré mes peurs j’ai quand même apprécié ce moment »

******

« Trois intervenants du TNBA ont très gentiment accepté d’animer un atelier de mise en voix d’un texte
auprès de plusieurs classe dont la mienne. Nous avons en premier lieu lu les paroles de « Attendez que ma joie revienne » de Barbara, puis certains élèves sont passés devant le groupe pour, non pas chanter les paroles de cette musique, mais les prononcer comme si nous les pensions vraiment, comme si nous nous adressions à quelqu’un.
J’étais un peu stressé à l’idée de passer devant mes camarades mais une fois debout en face d’eux à lire les paroles, je me sentais de mieux en mieux.

C’était amusant mais surtout intéressant car on a pu me conseiller sur certains points. Une fois rassis, ayant laissé ma
place à un autre élève, je me suis fait la remarque comme quoi j’aurais peut être du y rester un peu plus car j’ai adoré.
En tout cas, j’ai grandement apprécié être présent ce jour-ci pour participer à cet exercice et pour rencontrer les très belles personnes qu’étaient les intervenants. »

*****

Pousser la porte d’étranges chambres des merveilles !

Le jeudi 25 février 2021, Rafaëlle Coudrais-Duhamel, chargée des publics et de la communication pour le Centre des monuments nationaux et notamment pour le château ducal de Cadillac, est venue animer un atelier de découverte des cabinets de curiosités avec les 6e H et les 6e A.

A cette occasion, les élèves ont pu faire une visite virtuelle du château de Cadillac sur les traces du duc d’Epernon lui-même !

Les élèves ont pu ensuite fabriquer leur propre maquette de cabinets de curiosités grâce au matériel proposé par Rafaëlle. Nous avons sorti les ciseaux, les tubes de colle, les feutres et les crayons de couleur pour imaginer des cabinets de curiosités hauts en couleur.

Ce travail s’inscrit pour les 6e A dans le cadre d’un projet d’élaboration d’exposition miniature de la charte de la laïcité.

Pour les 6e H, ce fut la première étape d’un projet d’élaboration de cabinets de curiosités mythologiques. Après avoir lu des documents sur l’histoire du cabinet de curiosités, après avoir découvert plusieurs textes de la mythologie à travers des albums jeunesse, les élèves vont inventer leur propre chambre des merveilles mythologiques.

Affaire à suivre…

J-10 pour le concours de dessin manga !

Pour celles et ceux qui participent au Concours de dessin du Prix Minami manga de cette année, pensez à aller déposer vos dessins au CDI auprès de Mme Ghani avant la date limite du Jeudi 18 mars.

Pour rappel, le concours de cette année est sur le thème de la cuisine.

Si vous avez besoin d’inspiration,vous pouvez jeter un œil aux mangas et animes suivants : 

Yotsuiro Biyori, 2018
  • Dans Yotsuiro Biyori, nous suivons le quotidien de quatre jeunes hommes qui travaillent dans un salon de thé japonais (un « rokuhôdô ») et cherchent à le rendre le plus agréable possible pour leurs clients en proposant des plats de qualité.
Shin Chuuka Ichiban, 2019
  • Shin Chuuka Ichiban se déroule en Chine, au XIXe siècle. Liu Mao Xing est un jeune homme qui vit dans la province du Sichuan avec sa mère. Grâce à elle, il apprend petit à petit les rudiments de la cuisine, un domaine extrêmement prisé dans le pays et qui donne lieu à un grand tournoi annuel récompensant les meilleurs chefs. 
Toriko, 2008
  • Toriko est un anime qui se passe dans un monde où la gastronomie règne sans partage. Les plus grands restaurants rivalisent d’ingéniosité pour offrir les menus les plus succulents ! Mais les meilleurs ingrédients sont souvent rarissimes et très risqués à obtenir… Chargé de mettre la main sur de la viande de « galala-gator », le chef cuisinier Komatsu fait la rencontre de Toriko, un grand chasseur de nourriture. Dans certains épisodes, Toriko doit affronter des personnages comme Luffy de One Piece ou encore Son Goku de Dragon Ball !
Yakitate Japan, 2004
  • Dans Yakitate Japan, nous suivons le quotidien de Azuma Kazuma, un jeune garçon cherchant à créer un pain si délicieux qu’il s’appellerait « Japan » et deviendrait le pain officiel du Japon ! Azuma possède une incroyable technique et une imagination débordante quand il s’agit de faire du pain ! Depuis son enfance, il n’a cessé d’inventer différentes recettes dans sa recherche du pain parfait.

Bon courage à toutes et à tous pour vos créations ! 

les 3ème C participent à la semaine des CDSG: la réalisation de l’emblème

Du fait de la crise sanitaire, le ministère des armées propose aux Classes Défense et Sécurité Globale de rédiger une carte postale qui a pour but de présenter le lien qui existe entre l’armée et les jeunes et de manière plus générale le lien entre l’armée et la nation. Les 3ème C ont bien évidemment relevé le défi. Il s’agit là de la deuxième action menée dans le cadre de cette classe, la première étant l’accueil du Commandant en second « Jean Christophe » de l’escadron d’instruction en vol 1/13 Artois.

Dans ce cadre, ils devaient réaliser l’emblème de la classe défense et sécurité globale (CDSG) dans un premier temps puis dans un second temps, rédiger le texte de la carte postale. Enfin, il faudra sur le verso choisir une photographie illustrant le lien avec l’unité marraine.

Pour réaliser cet emblème, nous disposions de trois heures. Après avoir eu un exposé sur l’emblème de l’escadron 1/13 Artois par le commandant, début Février, nous avons du réfléchir à notre emblème en respectant les consignes suivantes:

-le respect des consignes de la réalisation d’un logo selon la charte graphique étudiée en technologie

-la présence sur notre emblème des symboles représentants le collège du Val de Saye comme ceux de l’EIV 1/13 Artois ou de l’école d’aviation de chasse.

-la taille du logo soit un carré de 5*5 cm ou un rectangle de 3*6 cm et sa lecture à 1 mètre.

La première étape a été la réalisation d’ébauches au crayon.

Nous sommes ensuite passés à l’élaboration d’une version numérique de notre projet d’emblème.

Le travail est désormais terminé. Nous vous présentons donc nos 6 emblèmes et nous vous invitons à participer au sondage qui nous permettra de choisir l’emblème qui représentera la classe défense et sécurité globale du collège du Val de Saye notamment lors du rallye citoyen.

Voici le lien pour le sondage:

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeumd6uL62Sa00xK4B9HD6ZeCW-CwHQYM6Jl76yFEnSmjxFcA/viewform?vc=0&c=0&w=1&flr=0

Bon vote

La classe de 3ème C défense et sécurité globale.

6èmes « ECLATER »

RÉVÉLER sur votre support papier ce que deviendraient vos motifs, si votre support était de verre et qu’il tombait au sol. »

RÉINVESTIR les recherches chromatiques : travail aux pochoirs, mélanges couleurs primaires. ( Travail sans prêt de matériel en sédentarisation d’où l’usage récurrent du crayon de couleurs…).

EXPRIMER : Mouvement, lignes brisées , occupation plus ou moins aléatoire de l’espace du support.

3èmes Dispositifs présentant les recherches graphiques

Mettre en valeur les recherches au stylo à bille effectuées durant la sédentarisation.

Montrer au spectateur l’évolution et la construction d’un travail d’arts plastiques.

Produire, créer, valoriser ses recherches.

Faire de son implication une « œuvre plastiques », entrer dans la démarche artistique de construction d’un projet.

Bravo à tous pour l’investissement final et la qualité de vos productions.