Spirit Day à Saint-Yzan : tou.te.s en violet !

Tout a commencé un jour de mai, en 2021. Ce jour là, Evan, alors élève de 3e B, propose de consacrer la dictée anti-sexiste du mardi à la journée du 17 mai, journée mondiale de lutte contre l’homophobie. A cette occasion, suite à la dictée en question, leur professeure de Français réalise pour chaque élève une brochure avec des conseils culturels pour découvrir les thématiques liées à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle. Inspiré.e.s par cette brochure, les élèves proposent alors de créer la leur : l’atelier « Amours sincères » est né !

Brochure réalisée par Colette Burren-Damour pour les élèves de 3e B, mai 2021.

Ce sont donc 10 élèves volontaires de 4e et de 3e qui vont rester au collège, en salle informatique, plusieurs mardis soirs de 17h à 18h pour réaliser leur propre brochure culturelle présentant des séries, des chanteuses et des chanteurs ainsi que des livres qui permettent, selon elles, selon eux, de mieux comprendre la communauté LGBTQIA+.  Camille, Charlotte, Evan, Héléna, Lenny, Noëllie, Nolan, Manon, Océane et Taïna sont tellement motivé.e.s qu’ils/elles proposent alors de présenter leur brochure aux autres élèves à l’occasion de la journée « Portes ouvertes » de juin 2021. Celle-ci, hélas, n’aura pas lieu, et c’est sur la proposition de nos CPE, Mme Estrade et Mme Ben Allal, et avec l’accord enthousiaste de Mme Dénoyer, notre principale, que nous avons proposé aux élèves de revenir au collège en octobre 2021, à l’occasion d’une journée dédiée à la lutte contre le harcèlement LGBTophobe : le « Spirit Day ».

En attendant cette journée, sur la proposition d’Evan et de Nolan, nous envoyons notre brochure à l’association « SOS homophobie » accompagnée d’un don. L’association a l’amabilité de féliciter les élèves pour leur investissement par un courrier et des ressources comme le rapport sur les LGBTIphobies 2021.

A la fin des vacances d’été, avant leur rentrée au lycée, nous nous retrouvons avec les élèves volontaires pour organiser leur intervention. Ils et elles proposent de partir de la chanson « Amour censure » d’Hoshi pour élaborer une séance de sensibilisation qu’ils et elles proposent de mener pour toutes les classes de 4e.

******

Le jeudi 21 octobre 2021, 5 élèves de seconde du lycée Jaufré Rudel de Blaye et une élève de 3e du collège du Val de Saye sont donc intervenu.e.s pendant 7 heures auprès de toutes les classes de 4e du collège pour un atelier de sensibilisation au harcèlement LGBTIphobe.

L’atelier « Amours sincères » intervient auprès d’une classe de 4e.

Lors de cette journée, la brochure de l’atelier « Amours sincères », éditée bénévolement par Jean-Christophe Gautier, professeur des Industries Graphiques au lycée Les Iris de Lormont et ses étudiants, a pu être distribuée à toutes celles et ceux qui souhaitaient la consulter. Cette journée, organisée en partenariat avec l’association Contact, déploiera d’incroyables richesses que nous ne sommes pas prêt.e.s d’oublier ! Mur d’expression, playlist, clips vidéos et surtout dress code ont été à l’honneur. La couleur a envahi la cours de récré, et les langues se sont déliées. Espérons que les cœurs y aient trouvé une forme de liberté et que des amours sincères pourront germer sur les traces de ces jeunes engagé.e.s masqué.e.s de violet !

Vous pouvez retrouver l’enregistrement que la Webradio du collège a effectué en ce jour particulier par là.

Et un article du club médias par ici.

Spirit day – le club médias vous raconte tout !

Une journée de soutien autour des personnes LGBTQIA+ a été organisée au collège le jeudi 21 octobre 2021, pour lutter contre toutes formes de discriminations. On a dû s’habiller en violet pour soutenir les LGBT. On pouvait prendre des bracelets violets pour montrer notre soutien. D’ancien.nes élèves du collège sont venu.es dans les classes pour nous parler du mouvement LGBT. Ielles nous ont montré le clip de la chanson d’Hoshi, «Amour censure » qui défend les droits des LGBT. Ielles nous ont donnés plusieurs informations et mots de vocabulaire (bisexualité, homosexualité…). Ielles nous ont dit qu’on a le droit d’aimer qui on veut peut importe son genre.

Le club médias du collège du Val de Saye.

La Cohésion grandeur nature!

Les élèves de la classe défense et sécurité globale ont été invité une dernière fois à participer à une action organisée en partenariat avec l’école d’aviation de chasse à la base aérienne 709 de Cognac.

Lors de la matinée, les élèves ont pu participer à un challenge s’articulant autour de 4 épreuves de 40 minutes.
D’une part, les élèves se sont confrontés à des épreuves civiques autour de quiz et d’une visite du musée de la base aérienne à partir d’un escape game qui leur permettaient de découvrir l’histoire de la base et de l’école de pilotage qui est devenue en 2020 l’école d’aviation de chasse.

Au programme de l’escape game : des problèmes de maths à résoudre, des puzzles à reconstituer, des rébus à décoder et des erreurs  à corriger.

Les épreuves civiques et culturelles se composaient de quiz  sur les missions de la défense, la JDC et des révisions pour l’épreuve d’histoire géographie. Mr Tabusteau avait emmené quelques objets de sa collection d’objets de guerre dont il fallait retrouver la fonction.

A quoi ça sert ? A vous de jouer !

Au début du conflit, les Allemands utilisent un modèle de baïonnette avec un coté tranchant et un coté scie. Cette arme est surtout utilisée lors des corps-à-corps et provoque de terribles blessures. Jugée trop barbare, elle est interdite par la Convention de Genève. Les autorités allemandes ont rapatrié ces baïonnettes pour meuler leurs dents de scie avant de les renvoyer sur le front. Source: http://www.crdp-strasbourg.fr/data/histoire/1GM_combats/lexique/index.php?parent=62&letter=B
poste à Galène pour la réception radio: un récepteur radio à modulation d’amplitude extrêmement simple qui historiquement dès le début du XXe siècle permit la réception des ondes radioélectriques des premières bandes radios
La Rosalie, l’épée-baïonnette modèle 1886 est une arme blanche militaire française. Conçue pour s’adapter au nouveau fusil réglementaire de l’armée française de l’époque, le fusil modèle 1886 dit Lebel.
lanterne portative pour se déplacer dans les tranchées

A côté de ces épreuves culturelles se jouaient des épreuves sportives où coopération, dépassement de soi et force mentale étaient une nécessité pour bien  les réussir.

L’après-midi,  nous avons pu assister à une cérémonie pour la remise des brevets des navigateurs  officiers systèmes d’armes formés sur PC21 suivie d’une démonstration aérienne.

Photographie prise par le Sergent Philippe Midreuil

Pour découvrir ce que nous avons retenu de cette expérience, nous vous invitons à lire nos nuages de mots qui résument notre journée.

3 mots pour dire ce que vous avez appris lors des activités proposées à la base le 21 mai?

Un adjectif pour qualifier cette journée du 21 mai!

Un mot pour ce que vous avez retenu personnellement de cette journée.

Quelles valeurs citoyennes retenez-vous de l’expérience des CDSG?

Nous tenons à remercier vivement l’aspirante Julie et le Commandant Jean-Christophe pour l’organisation de cette journée et pour nous avoir permis de réaliser l’ensemble des projets qui étaient programmés pour notre classe.

LA CDSG 2020-2021 du collège du Val de Saye